L'épreuve de Big Air de snowboard riche en sensations fortes, chutes et maux de dos

- L'Allemande Annika Morgan a réussi à surmonter la douleur causée par une ancienne blessure pour décrocher la médaille d'argent à l'épreuve de Big Air féminin de Lausanne 2020.

Ayant récemment subi une fracture du coccyx lors d'un championnat mondial de snowboard, elle craignait le pire pour sa participation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lausanne 2020.

"Je suis vraiment heureuse d'avoir terminé deuxième, parce que je ne pensais pas concourir aujourd'hui, a-t-elle déclaré. Je me suis bien ratée et j'ai atterri directement sur les fesses.

Je n'ai pas participé à l'épreuve de slopestyle [à Lausanne 2020] parce que j'étais incapable de concourir, j'avais trop mal. Je ne voulais pas me blesser encore plus. J'ai l'habitude des bosses et des bleus maintenant."

Asanuma Hinari (JPN) a terminé 12 points devant l'Allemande et Melissa Peperkamp (NED) a gagné la médaille de bronze.

Asanuma Hinari (JPN) sur la route vers l'or | Ben Queenborough, OISphotos.com

Pour la Japonaise, cette médaille d'or marque la fin d'une belle expérience aux Jeux Olympiques de la Jeunesse.

"Je suis contente d'avoir remporté l'or. J'ai vraiment fait de mon mieux aujourd'hui, s'est-elle exprimé. Mes efforts ont porté leurs fruits. J'ai adoré ces Jeux Olympiques de la Jeunesse, je suis ravie d'y avoir participé."

Le Japon a dominé l'épreuve de snowboard Big Air masculin avec la très impressionnante victoire de Kimata Ryoma avec 195 points. Son coéquipier Kawakami Aoto a, quant à lui, remporté la médaille d'argent.

"C'est un sentiment tout simplement incomparable de gagner l'or, s'est réjoui Kimata. Le secret de notre réussite ? Une installation avec un tapis afin de nous entraîner en été."

Le bronze a été remis au Canadien Liam Brearley, sa troisième médaille aux Jeux. Le jeune homme de 16 ans a également remporté le bronze à l'épreuve de halfpipe masculin et l'argent à l'épreuve de slopestyle masculin.

"C'est indescriptible, a-t-il déclaré. Je suis vraiment très fier de moi. Avoir mes amis et ma famille ici avec moi a beaucoup joué.

Ils sont très stressés quand ils me regardent. Faire des rotations triples est assez dangereux, mais ils s'en remettent parce qu'ils adorent me voir concourir."

Morgan, quant à elle, s'apprête à se rendre à Aspen pour les X-Games. Elle fait tout pour que le voyage se déroule en douceur.

"Je suis en train d'essayer d'être placée en première ou en classe affaires pour pouvoir m'allonger, a-t-elle expliqué. Pour l'instant j'ai une place en économie premium, c'est déjà bien."

OIS ma/kc/rm

Par Olympic Information Service (OIS)

Restez à jour en suivant OIs sur Instagram, Facebook et Twitter