«Notre but est d’inspirer le plus grand nombre de jeunes»

Comment allez-vous maximiser l’impact que pourra avoir l’organisation des JOJ en Suisse pour le développement du ski freestyle dans notre pays?

Christoph Perreten, Chef freestyle, Swiss-Ski: Notre objectif est de capitaliser sur la visibilité accrue qu’apportent les Jeux Olympiques de la Jeunesse pour promouvoir le ski freestyle sur le long terme. Nous mettons particulièrement l’accent sur des projets ayant pour but d’engager les jeunes talents. Depuis plusieurs années, nous organisons avec succès des événements de Skicross à Villars - dans le cadre de l'Audi Skicross Tour - et, depuis la saison 2017/18, des événements freeski - dans le cadre du Swiss Freeski Tour - à Leysin. Notre but est vraiment d’inspirer et de sensibiliser le plus grand nombre de jeunes à la pratique de ce sport.

Nos concepts freeski et Skicross sont basés sur trois valeurs : le dépassement de soi, la passion et la participation. Grâce à des initiatives telles que les Audi Shred Days (freeski et free-style snowboard) ou le Skicross Kids Tour, nous suscitons l'intérêt et encourageons les gens à s'impliquer dans ces sports. Lors des compétitions nationales, de jeunes skieurs venant de toute la Suisse pourront participer et se qualifier pour faire partie de l'équipe Swiss-Ski ainsi que pour avoir la chance de participer au JOJ 2020. Comme nous le montre l’expérience, les JOJ sont une excellente plate-forme pour les athlètes de haut niveau en devenir, qui permet de percer dans le milieu du sport international. Tout ceci n’est possible que grâce à la collaboration et au grand soutien de nos partenaires régionaux et locaux tels que Ski Romand et les stations de ski de Villars et de Leysin.

Quels éléments concrets sont-ils en train de se mettre en place dans les Alpes vaudoises qui feront une réelle différence pour le futur du ski freestyle en Suisse ?

CP: Grâce aux compétences organisationnelles qui seront acquises dans le cadre des JOJ, la région aura le potentiel d'organiser des événements de même ampleur et de manière récurrente.

En termes d’infrastructure également, les installations développées pour les JOJ positionneront les Alpes vaudoises comme l’une des meilleures régions pour la pratique du ski freestyle et du snowboard. De plus, le développement du projet Big-Air Landing-Bag à Leysin jouera un rôle important, notamment lors des sessions d’entraînements pour les sports de freeski et snowboard freestyle, et sera accessible durant toute l’année. Une séance d'information a lieu le 29 novembre à Leysin à ce propos.

La région de Leysin et Villars est situé autour du bassin lémanique, ce qui est une chance car la région possède un grand bassin de population. Des athlètes de haut niveau telles que Fanny Smith, Mathilde Gremaud et Sarah Höfflin sont romandes et sont des modèles pour les nouvelles générations dans le domaine du ski freestyle.

Quelle importance pensez-vous que les Jeux Olympiques de la Jeunesse peuvent avoir dans le cheminement d’un jeune athlète vers l’élite ?

CP: Les jeunes athlètes peuvent acquérir une expérience précieuse aux JOJ pour leur future carrière et en vue d'événements sportifs majeurs. Si l’on prend l’exemple de Mathilde Gremaud, elle a fait ses premiers pas Olympiques en 2016 à Lillehammer et a gagné sa médaille Olympique à Pyeongchang cette année. Les JOJ d’hiver en Suisse doivent avoir pour but d’inspirer et sensibiliser les nouvelles générations à la pratique des sports de neige.

Inscrivez-vous à notre newsletter!