Augustin Maillefer s’engage auprès des jeunes

Il a participé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Singapour en 2010. Deux ans plus tard, il portait les couleurs de la Suisse aux Jeux Olympiques de Londres. Et en 2016, c’est à Rio qu’il s’est rendu pour son troisième événement Olympique ! Le rameur Augustin Maillefer a désormais Tokyo 2020 en ligne de mire.

Le Lausannois allie avec brio sport d’élite et études: à côté de ses heures innombrables d’entraînement en aviron ou en condition physique, il étudie les sciences du sport à l’Université de Lausanne. Augustin Maillefer est également ambassadeur de Lausanne 2020: « A travers ce rôle, je souhaite partager mon expérience Olympique avec la nouvelle génération d’athlètes, et également avec les jeunes – sportifs ou non – de la région. »

Augustin Maillefer s’est déjà rendu dans des classes de l’arc lémanique pour expliquer le quotidien d’un athlète d’élite et encourager les élèves à la pratique sportive. Récemment, il a pris part à un projet du Service de l’éducation physique et du sport du canton de Vaud (SEPS) et partagé une leçon d’éducation physique avec des élèves d’Ecublens. « Les élèves réalisent chaque année des tests d’aptitudes physiques dans le cadre de leur cursus scolaire. Cette année, en vue des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020, nous avons demandé à des athlètes vaudois de participer à ces mêmes tests et allons ensuite créer un « poster » comportant leurs résultats accompagnés de leur photo, leur palmarès sportif et quelques autres informations. Ce « poster » sera ensuite distribué dans tous les établissements de la scolarité obligatoire du canton et permettra aux enseignants de motiver les élèves et d’engager la discussion sur les raisons qui font que les valeurs sont différentes: encadrement, entraînement, âge, notamment », explique Toni Pacifico, Conseiller pédagogique au SEPS.

Un beau moyen de sensibiliser les jeunes à l’activité physique et aux bienfaits du sport pour la santé.