Les pictogrammes de Lausanne 2020


Les pictogrammes, représentations graphiques des disciplines sportives, sont un élément central de l’expression visuelle des Jeux Olympiques. Fidèle à sa vocation formatrice, Lausanne 2020 a confié leur développement à l’école romande d’arts et communication de Lausanne (eracom). Le Comité d’organisation les a dévoilés 300 jours avant le coup d’envoi des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020.


L’eracom, dont les apprenti·e·s sont déjà à l’origine de la mascotte « Yodli » présentée au public en début d’année, a pour cette nouvelle mission mobilisé trois classes de sa filière graphisme. Ce sont en tout 36 apprenti·e·s qui ont collaboré une année durant pour livrer le travail final : un résultat comprenant 16 pictogrammes, représentant chacune des disciplines des huit sports au programme de Lausanne 2020.

Les élèves se sont principalement intéressé·e·s au mouvement des sportifs, en s’inspirant des positions les plus fréquemment observées dans ces disciplines. Plusieurs techniques ont été appliquées, de la peinture au dessin, en passant même par des essais avec de l’eau et des balais dans la cour de l’établissement, à la manière de la calligraphie chinoise.

Une fois les pictogrammes finaux choisis par un jury, c’est une quatrième classe de quatrième année de la filière interactive media design qui a travaillé à leur animation. Ces pictogrammes animés seront utilisés sur toutes les plateformes digitales de Lausanne 2020, avant et bien sûr pendant les Jeux.