Le voyage de la Flamme Lausanne 2020

Dès le 21 septembre, la torche sillonne les 26 cantons suisses, pour un voyage de 4 mois qui s’achèvera au soir de la cérémonie d’ouverture de Lausanne 2020, le 9 janvier prochain.

Le 17 septembre, la Flamme Olympique de la Jeunesse de Lausanne 2020 a été allumée lors d’une cérémonie traditionnelle au Stade panathénaïque d'Athènes, en Grèce. La flamme est ensuite rentrée en Suisse, où elle s’arrête désormais dans chacun des 26 cantons du pays ainsi qu’en France voisine, avant de retourner à Lausanne pour un relais de la flamme traditionnel dans la capitale olympique, en vue de la cérémonie d’ouverture des Jeux le 9 janvier 2020.

Toutes les étapes de la Flamme Olympique de la Jeunesse Lausanne 2020

Vous trouvez toutes les étapes avec dates et horaires à ce lien. 

La Flamme Olympique de la Jeunesse de Lausanne 2020 est allumée à Athènes

La cérémonie d'allumage de la flamme précédant tout relais de la flamme est l'un des événements Olympiques les plus symboliques. Le 17 septembre, c’était au tour de Lausanne 2020 d'être sous les feux des projecteurs avec l'allumage de sa flamme olympique, marquant le début de son voyage d'Athènes, en Grèce, à Lausanne, en Suisse. Au cours de cette cérémonie, une foule de 1'400 enfants d'écoles locales ainsi que des représentants du comité olympique hellénique ont assisté à l'allumage de la flamme à l'aide des rayons du soleil, comme ce fut le cas pour les Jeux Olympiques antiques. Plus d'informations

©Keystone-ATS

La Flamme Olympique de la Jeunesse de Lausanne 2020 est en Suisse!

Après la traditionnelle cérémonie d'allumage à Athènes, en Grèce, la Flamme Olympique de la Jeunesse de Lausanne 2020 est arrivée le 18 septembre à Genève aéroport, sa première étape en Suisse avant le début d'un voyage national qui débute à Lausanne le 21 septembre. Des représentants des Cantons de Vaud et de Genève, des villes de Lausanne et de Genève, du Comité International Olympique (CIO), de Lausanne 2020, de Swiss Olympic, de Genève aéroport, de SWISS et des CFF étaient présents pour l’accueillir. L'arrivée de la Flamme Olympique de la Jeunesse de Lausanne 2020 à Genève aéroport a marqué un moment historique dans l'histoire Olympique suisse. Plus d'informations

©Keystone-ATS

Plus de 3’000 élèves Vaudois se rassemblent pour célébrer Lausanne 2020

Le 19 septembre, un rassemblement extraordinaire a eu lieu au Stade Pierre-de-Coubertin. Plus de 3’000 écolières et écoliers vaudois ainsi que 400 invités étaient réunis autour du thème "Un drapeau Lausanne 2020 dans chaque commune vaudoise". Chaque commune vaudoise – 309 exactement - avait été conviée à venir à Lausanne avec un représentant de sa municipalité accompagné de deux jeunes élèves pour apporter le drapeau municipal à cette cérémonie avant de rentrer chez eux avec le drapeau Lausanne 2020. Au total, 612 élèves ont participé à cet échange symbolique. Seulement quelques jours avant son départ pour son voyage à travers le pays, la Flamme Olympique de Lausanne 2020 a également fait son apparition, apportée au stade par quatre jeunes athlètes. Plus d'informations

©Keystone-ATS

Les premières étapes du tour du canton de Vaud (21-27.09)

La Flamme Olympique de Lausanne 2020 a commencé son Voyage avec quatre premières destinations : la Place de la Riponne à Lausanne et les écoles de Morges, Nyon et Yverdon.

Le samedi 21 septembre, la Flamme illuminait une des places principales de Lausanne, la Place de la Riponne. Des stands et des activités autour des Jeux Olympiques de la Jeunesse et la Flamme Olympique s’étendaient sur la place au plaisir des nombreux passants et visiteurs. Ils avaient l’opportunité unique de prendre en photo et d’observer de près la lanterne contenant la Flamme Olympique.

La Flamme s’est ensuite déplacée à Morges le 24 septembre, accompagnée de l’ambassadrice et sprinteuse Sarah Atcho. Elles ont été accueillies par les élèves des classes de Morges Ouest et Est.

Le 26 septembre, c’était au tour des athlètes Peter de Cruz et Lea Sprunger d’animer l’arrivée de la Flamme à Nyon. Le lendemain, le skieur Niki Lehikoinen apportait la Flamme aux classes d’Yverdon.

La Flamme continue à parcourir le canton de Vaud (30.09-04.10)

Après une première semaine riche en émotions et une kyrielle d’athlètes de renom, la deuxième semaine recèle elle aussi plein de surprises.

En commençant par Payerne le 30 septembre, où deux générations de judokas, les Olympiens Juliane Robra (Londres 2012) et Eric Hänni (médaillé d’argent Tokyo 1964), ont inspiré petits et grands.

Pour fêter les 100 days to go  des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 le 1eroctobre, trois grands athlètes suisses et français se sont passé la Flamme à Aigle en représentant les deux nations hôtes et unies. Lausanne 2020, les premiers Jeux binationaux de l’histoire des Jeux Olympiques ! La spécialiste du skicross Emilie Serain (Vancouver 2010), le français et champion Olympique de biathlon Vincent Defrasne (2002, 2006, 2010) et le triple champion paralympique de ski alpin (PyeongChang 2018) Théo Gmür ont allumé la vasque à Aigle, au pied des stations des Alpes vaudoises qui accueilleront bon nombre de compétitions durant les Jeux.

Le lendemain à Ollon, c’était au tour de la championne du monde et médaillée Olympique de triathlon Magali di Marco Messmer de porter la Flamme sous les acclamations des élèves et des nombreux spectateurs.

Le 3 octobre, la Flamme Olympique s’est arrêtée à l’Université de Lausanne (UNIL), à quelques mètres du Village Olympique de la Jeunesse. Le rameur et étudiant à l’UNIL Augustin Maillefer (Singapour 2010, Londres 2012, Rio 2016) a alors eu l’honneur de porter la Flamme devant les étudiant·e·s et membres du personnel de l’Université de Lausanne et de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Pour conclure en beauté cette splendide semaine, la Flamme s’est rendue à Echallens où le snowboardeur Pat Burgener (PyeongChang 2018), la spécialiste de badminton Sabrina Jaquet (Londres 2012, Rio 2016) et la fondeuse grecque Maria Ntanou (2010, 2018) ont partagé avec les enfants leur passion pour le sport.

La Flamme termine son Voyage dans le canton de Vaud (07.10-13.10)

La Flamme Olympique de la Jeunesse a parcouru la semaine dernière ses derniers kilomètres (pour l’instant) dans le canton de Vaud. Si vous l’avez manquée, il faudra la suivre en Suisse allemande ou attendre son retour à partir du 28 décembre pour le tour des sites hôtes de Lausanne 2020.

La Flamme a commencé sa semaine avec une escale au Château d’Oex. La skieuse Erika Hess, médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Lake Placid (1980), a traversé la foule d’élèves du Collège Henchoz en portant la Flamme.

L’étape suivante s’est déroulée à la Vaudoise Aréna, la nouvelle patinoire fraîchement inaugurée, où les classes de Prilly et Renens ont chacune à leur tour accueilli le symbole Olympique, porté par la grande championne et médaillée Olympique de tennis Timea Bacsinszky.

Le jour suivant, les Olympiennes Anne-Sophie Thilo (voile) et Pamela Fischer (natation synchronisée) ont mis des étoiles plein les yeux aux élèves des classes de Bourg-en-Lavaux.

Pour l’ouverture de la Semaine Olympique, qui a commencé dimanche 13 octobre et qui durera jusqu’au jeudi 17 sur les quais devant le Musée Olympique, c’est la Présidente de Lausanne 2020 et championne de ski freestyle Virginie Faivre qui a porté la Flamme avec la Cheffe de projet Education au sein de Paris 2024, la médaillée Olympique française de basket Emmeline Ndongue.

La Flamme entame son tour de Suisse (28.10-31.10)

Après avoir sillonné tous les districts du canton de Vaud, la Flamme a entamé son Tour de Suisse le 28 octobre avec une première halte à Genève, où elle a – avec la Paralympienne Céline Van Till – réjouit les nombreux enfants présents. L’athlète genevoise (équitation et athlétisme) a expliqué comment le sport avait été pour elle le meilleur des médicaments et lui avait permis de revenir à la vie : « je vous incite à ne jamais abandonner ! »

Céline Van Till à Genève © Keystone


Une autre personne pour qui le sport est « toute [sa] vie », c’est le marathonien suisse (le plus rapide du pays !) Tadesse Abraham, réfugié érythréen, qui a porté haut la Flamme de Lausanne 2020 devant le Palais des Nations Unies à Genève : « Dès que vous commencez à faire du sport, alors vous avez un rêve ! »

Le 31 octobre, la Flamme a fait une halte à la gare de Zurich, où elle a été accueillie par de nombreux passants ainsi que la Championne Olympique Dominique Gisin (ski alpin) et la Championne d’Europe et triple Olympienne Sarah Meier (patinage artistique). Un moment riche en émotions !

La Flamme poursuit sa route ! (04.11-09.11)

La Flamme s’est dirigée vers le Nord-Ouest de la Suisse, s’arrêtant à quatre reprises la semaine du 4 novembre pour rencontrer les nombreux élèves des cantons helvétiques.

Premier arrêt à Porrentruy, dans le Jura, où Justine et Sarah Forster, deux sœurs médaillées Olympiques en hockey sur glace (Justine aux JOJ Lillehammer 2016, Sarah aux JO Sotchi 2014) ont allumé ensemble la vasque Olympique.
Justine Forster, la plus jeune, a parlé de son expérience aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Lillehammer il y a trois ans : « ils nous préparent à une carrière, c’est un véritable tremplin pour un athlète. »
Sa grande sœur Sarah, qui a connu les Jeux traditionnels, Sotchi et PyeongChang, a été honorée de porter un symbole aussi significatif que la Flamme Olympique : « C’est beaucoup d’émotions, cela représente beaucoup moi. »

Mercredi 6 novembre, c’était au tour des Neuchâtelois Denis Oswald (triple Olympien aviron, médaillé Olympique et membre de la commission exécutive du CIO) et Robin Cuche (ski alpin, Jeux Paralympiques Sotchi 2014 et PyeongChang 2018, Sportif neuchâtelois 2017) de faire briller les yeux des nombreux enfants présents.

Lucas Tramèr, Champion Olympique d’aviron (Rio 2016) et multiple Champion du Monde, a apporté le lendemain la Flamme à Bâle, entouré de la fameuse mascotte Yodli et de centaines d’enfants.

Enfin, samedi, à Soleure, la Flamme Olympique a été portée par Mike Kurt (canoë de slalom). Le triple Olympien (2004, 2008, 2012) a partagé son expérience sportive avec les nombreux spectateurs, ainsi que son investissement en tant qu’ancien sportif, désormais membre du Comité exécutif de Swiss Olympic.

La Flamme Olympique Lausanne 2020 continue son aventure ! (11.11-16.11)

Le Tour de la Suisse a débuté depuis déjà deux semaines. Ne manquez aucune étape de son voyage !
La semaine du 11 au 16 novembre, la Flamme Olympique de Lausanne 2020 se trouvait dans la capitale, Berne, pour ensuite s’arrêter à Oberhofen, au siège de la Fédération Internationale de Ski (FIS). Elle a par la suite fait halte à Fribourg et Sion en fin de semaine.

Une étape importante s’est déroulée le 11 novembre à l’occasion de l’étape de la Flamme à Berne, capitale de la Suisse. Pour marquer le coup, deux grands athlètes étaient présents pour allumer la vasque Olympique : Pascal Bitschnau (snowboardcross, médaillé d’argent aux JOJ Lillehammer 2016), premier athlète à porter la Flamme à Athènes, et Jonas Hiller, honoré de tenir ce symbole qu’il avait déjà vu à de nombreuses reprises (hockey sur glace, JO Vancouver 2010, Sotchi 2014 et PyeongChang 2018). Yodli, la mascotte de Lausanne 2020, a pu poser devant le Palais Fédéral.

Le lendemain, la Flamme est restée dans les environs du canton de Berne, pour aller à Oberhofen, au siège de la Fédération Internationale de Ski (FIS). Tanja Frieden, Championne Olympique à Turin en 2006 (snowboardcross), a salué la foule venue assister à ce moment unique des Jeux Olympiques.

À Fribourg, c’était au tour de l’Olympienne de ski acrobatique Camillia Berra (JO Sotchi 2014) de porter le symbole des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020. La mascotte Yodli était aussi de la partie, comme à chaque étape, pour le bonheur des plus petits, mais aussi des plus grands.

Théo Gmür, le triple médaillé d’or en ski alpin aux Jeux Paralympiques PyeongChang 2018, a fait son retour dans le Voyage de la Flamme. Après l’étape d’Aigle, il est revenu à Sion, accompagné cette fois de l’escrimeuse Tiffany Géroudet, Championne d’Europe et Olympienne.

La Flamme de Lausanne 2020 foule les terres suisses (19.11-23.11)

Le voyage continue avec le passage de la Flamme dans le canton du Tessin,pour ensuite se diriger vers le centre de la Suisse.

La Flamme est allée pour la première fois au Tessin, à Locarno, où trois athlètes l’ont accueillie : les Olympiennes Deborah Scanzio (ski freestyle, JO Turin 2006, Vancouver 2010, Sotchi 2014 et PyeongChang 2018), Phoebe Staenz (hockey sur glace, Sotchi 2014 et PyeongChang 2018) et Nicole Vallario (hockey sur glace, JOJ Lillehammer 2016).

Elle est ensuite revenue en terre suisse-allemande, à Andermatt. L’Olympien Jonas Hunziker (ski freestyle, JO PyeongChang 2018) a porté la Flamme de Lausanne 2020 et allumé la vasque devant les nombreux élèves venus admirer ce moment unique.

Quatre athlètes représentaient Lausanne 2020 à l’occasion de l’étape à Stans, le 22 novembre, où la Flamme Olympique a fait escale. Béatrice Zimmermann, Championne du monde de telemark, Nina Christen, Olympienne en tir, Petra Lustenberger, aussi une tireuse professionnelle ainsi que Jessica Keiser, Championne de snowboard (slalom) ont transmis ensemble les valeurs du sport aux élèves présents.

À Sarnen c’était au tour des athlètes Simon Niepmann (avrion, Champion Olympique JO Rio 2016, JO Londres 2012), Viktor Röthlin (marathon, JO 2000, 2004, 2008, 2012), Flavia Barmettler (biathlon) et Kai Schätzle (aviron, JOJ Buenos Aires 2018) d’allumer la vasque Olympique. De nombreux spectateurs ont assisté à cet évènement exceptionnel !

Suivez le cheminement de la Flamme Olympique de Lausanne 2020 (25.11-30.11)

Voilà déjà presque un mois que la Flamme de Lausanne 2020 parcourt toute la Suisse. Les Jeux approchent à grand pas, plus que 38 jours avant le début de cet évènement exceptionnel. En attendant, la Flamme a illuminé les villes de Aarau, Schaffhouse, Erlen, St-Gall et Appenzell grâce à son symbolique feu.

Pour la première étape de la semaine du 25 novembre, la Flamme a fait une halte à Aarau, portée par l’Olympien Rico Peter (bobsleigh, JO Sotchi 2014 et PyeongChang 2018). Plus de 200 élèves l’ont acclamé avec enthousiasme !

Le lendemain, c’était au tour de Marianne Gossweiler-Fankhauser, double médaillée aux Jeux Olympiques (équitation, médaille d’argent aux JO de Tokyo 1964 et médaillée de bronze aux JO de Mexico 1968), d’allumer la vasque. La mascotte Yodli, fidèle au poste, a été accueillie par les élèves schaffhousois.

Les Olympiens Jean-Romain Delaloye (plongeon, JO Sydney 2000 et Athènes 2004) et Angelica Moser (saut à la perche, JOJ Nanjing 2014 et JO Rio 2016) ont ensuite porté ensemble la torche Olympique à Erlen.

À St-Gall, des curleurs ont animé l’arrivée de la Flamme. Benoît Schwarz, médaillé de bronze aux JO de PyeongChang 2018, et Malin da Ros, médaillée d’argent au Festival Olympique de la Jeunesse Européenne (FOJE) 2019, sont montés sur scène pour partager leurs expériences en tant qu’athlètes d’élite.

Le samedi 30 novembre à Appenzell, Martina Van Berkel (natation, JO Londres 2012 et Rio 2016), accompagnée de Marc Bischofberger (skicross, médaillé d’argent aux JO PyeongChang 2018) a arboré la Flamme Olympique aux couleurs de Lausanne 2020 devant les regards émerveillés des spectateurs présents.

L’aventure de la Flamme de Lausanne 2020 continue (03.12-07.12)

Suivez la Flamme Olympique de Lausanne 2020 jusqu’au bout de son Voyage ! Son tour de Suisse s’achève bientôt pour ensuite aller visiter tous les sites hôtes des Jeux Olympiques d’hiver de la Jeunesse Lausanne 2020.

La Flamme était présente à Lucerne portée par non pas un mais quatre athlètes de renom ! Michael Schmid, Champion d’Europe et Olympien d’aviron (JO Londres 2016), Nadine Fähndrich, Olympienne de ski de fond(JO PyeongChang 2018), Marcel Hug, Champion Paralympique d’athlétisme (JO Paralympiques Athènes 2004, Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016) et Mario Gyr, Champion Olympique d’aviron (JO Rio 2016) ont été accueillis par une foule d’enfants.

L’étape de Zoug bat tous les records avec sept athlètes qui ont représenté Lausanne 2020 lors de l’allumage de la vasque : Patrick Hürlimann (curling, Champion Olympique à Nagano 1998), Marcel Rohner (bobsleigh, Champion Olympique à Nagano 1998), Colette Roth-Brand (ski freestyle, médaillée de bronze à JO Nagano 1998), Michelle Rageth (ski freestyle, multiple championne suisse), Mike Rageth (ski freestyle, FIS Open Slopestyle 2019 et Swiss Freeski Open Davos Big Air), Valentino Zaetta (hockey sur glace, championne suisse 2018/19, équipe nationale U16) et Simon Niepmann (aviron, JO Londres 2012 et Champion Olympique à Rio 2016, déjà porteur de la torche Lausanne 2020 à Sarnen).

À Schwytz, c’était au tour de Thomas Pfyl (ski alpin, médaillé d’argent et de bronze aux JO Paralympiques de Turin 2006, JO Paralympiques Vancouver 2010), Martin Annen (bobsleigh, médaillé de bronze aux JO de Salt Lake City 2002 et Turin 2006), Elena Schütz (snowboard, World Rookie Tour U18, Elite Audi Snowboard Series Grindelwald), Urs Kälin (ski alpin, double Championne du monde et médaillée d’argent aux JO de Lillehammer 1994) et Franz Heinzer (ski alpin, JO Calgary 1988, Albertville 1992 et Lillehammer 1994). Ils ont tous échangé avec les nombreux enfants présents. Merci à eux !

Gallery Node ID:

5125